Découvrir Cnic

 

Qu’est-ce que le CNIC ?

Organisme issu de l’ex. Office National de la promotion de la construction en préfabriqué  (O.N.E.P) et de l’EPE CNIC créé par Décret N° 84-263 du 08 septembre 1984 , L’EPIC/CNIC est créé  par décret N° 14-128 du 05/04/2014

Fidèle à sa vocation initiale,  le C.N.I.C a continué à exercer son activité en axant ses efforts sur le développement et la promotion des techniques de constructions industrialisées à base d’ossatures métalliques, à s’adapter à son environnement en développant un outil humain et matériel performant spécialisé dans la maîtrise d’œuvre dans le domaine du bâtiment,  toutes spécialités confondues. Aujourd’hui, le CNIC se compte parmi les bureaux de maîtrise d’œuvre d’envergure au niveau national.

Ses références professionnelles

Le CNIC est lauréat du prix du président de la République pour l’année 1994 et deuxième du prix du chef du gouvernement pour l’année 1995. Il obtient la même année le prix de l’UMA. Retenu par les pouvoirs publics pour diriger des opérations d’urgence, il compte à son actif : l’opération de relogement des sinistrés du séisme de 2003, en tant que maître d’ouvrage délégué ; de même que celle de la rénovation et de réhabilitation des hôtels retenus pour le Sommet arabe en mars 2005. Il a aussi réalisé une multitude de projets pour le compte d’organismes publics, entre autres , le programme , avec suivi de réalisation, d’études de typification d’infrastructures de sports et de loisirs, tels que stades, piscines, maisons de jeunes, auberges de jeunesse, salles omnisports, salles spécialisées, camps de jeunes. L’organisme a en outre participé à la réalisation en EPC de projets importants. C’est ainsi que dans le cadre d’une coopération bilatérale, il participe à la réalisation d’une base industrielle pour le consortium Sonatrach-BHP Petroleum, ainsi que l’Ecole algérienne des affaires. Il assure la rénovation d’infrastructures touristiques et la mise à niveau des hôtels El Marsa et El  Riadh. Cette opération est reconduite en 2005 avec en sus cette fois les complexes et hôtels touristiques tels que, Es-Safir, El Djazair, El Aurassi, Albert 1er, Corne d’Or, CET, Matares Sable d’or, Azur plage… Le CNIC se charge aussi des études d’unités et process de préfabrication (EBA-ECOTEC-ECRA),conception et étude d’un système de constructif à base d’éléments préfabriqués en béton armé, ossature métallique et composants préfabriqués en béton armé.

Ses chantiers en cours

Le CNIC assure actuellement le suivi de 20 chantiers à travers le territoire national dans les wilayas d’Alger, Tizi-Ouzou, Sidi Abdellah, Oran. Le suivi porte sur des travaux de réalisation d’infrastructures, de logements ou équipements. A titre d’exemple, Siège CNEP Banque a Alger, l’Ecole National d’Administration a Alger mais aussi 2000 logements AADL au pole d’excellence a la wilaya de Tizi-Ouzou; 1200 logements AADL a Sidi Abdellah wilaya d’alger; étude et suivi des projets d’investissement des EGPP société de gestion, des participations de l’état/port .

Ses certifications

Tenant compte de l’évolution de l’environnement dans lequel il évolue, il a renouvelé le processus de la certification de son Système Management de la Qualité (SMQ) selon la norme internationale ISO-9001 version 2008. Le CNIC prépare aussi la plateforme de la certification HSE pour renforcer son rôle de pilotage et suivi des projets en réalisation et de même ses capacités à participer à l’amélioration en continu de la qualité des constructions. Il dispose pour cela des logiciels les plus performants en termes de conception, planification, design…
Et c’est ainsi que  le Centre national de l’ingénierie de la construction allie  innovation, qualité, technicité pour concevoir l’avenir.
L.B.